20 Dec 2021
Dieu a envoyé Doumbouya

Dieu a envoyé Doumbouya "pour restaurer la paix, la justice et l’équité". ( Dadis Camara) (*)

Ecrit le 20 - 12 - 2021


Le successeur du Général Lansana Conté foulera le sol de sa terre natale mercredi prochain, 22 décembre 2021. Dans un entretien téléphonique qu'il a accordé à VisionGuinee, l’ancien chef de l’Etat guinéen (décembre 2008 - décembre 2009) exprime sa reconnaissance aux nouvelles autorités guinéennes.
VisionGuinee : Monsieur le président, comment avez-vous accueilli la décision du CNRD de vous laisser rentrer au pays ?

Dadis Camara : Je suis encore dans l’émotion et je ne peux pas dire grand-chose. Après 12 ans d’exil forcé, quand vous apprenez une telle nouvelle, franchement, c’est extrême. Est-ce que ce n’est pas un fait divin ? C’est pourquoi, il faut être très serein. Quand je vais fouler le sol de nos ancêtres, nous allons échanger davantage, je vous le promets. Pour le moment, je suis serein.

Au sein de votre famille, on peut imaginer la joie…

Ce n’est même pas un problème de famille, c’est d’abord ma personne. C’est pourquoi, je dis que c’est un fait divin. Quand Dieu intervient dans une certaine situation, il faut être très sage, il ne faut pas se précipiter. Quand j’ai suivi le communiqué à la télévision et que les gens m’ont appelé, j’ai dit que le CNRD en l’occurrence le président Mamadi Doumbouya, c’est Dieu qui l’a envoyé. C’est comme ça, je vois la vie maintenant.

Vous croyez dur comme fer que le colonel Doumbouya est un envoyé de Dieu dans une situation particulière ?

Oui ! C’est ça. Il l’a envoyé pour restaurer la paix, la justice et l’équité. Vous savez Dieu, on ne le voit pas mais il se présente sous plusieurs formes. Il peut envoyer un être humain, il peut passer par quelqu’un que vous ne considérez pas ou ça peut même être un oiseau.

Comment analysez-vous la décision de vous laisser rentrer en Guinée ?

Ce qui vient de se passer, c’est comme un rêve. Je suis dans l’émotion, je ne peux réellement pas exprimer le sentiment réel sinon demander au Tout Puissant Allah de protéger la Guinée, les nouvelles autorités par rapport aux actes qu’elles sont en train de poser. Ça n’a pas de prix. Pour l’instant, je ne peux que demander à Dieu de continuer à protéger la Guinée, le président de la République, le chef suprême des armées, le colonel Doumbouya. La mission pour laquelle Dieu l’a assigné, que Dieu lui guide parce que l’homme ce sont les actes. Nous sommes tous des passagers sur terre.

Par Boussouriou Doumba, pour VisionGuine.Info
(*) https://www.visionguinee.info/2021/12/01/autorise-a-revenir-en-guinee-lex-chef-de-la-junte-dadis-camara-parle-cest-comme-un-reveca-na-pas-de-prix/
Le titre est de guinafnews.com

COMMENTAIRES

Laissez un commentaire

EDITORIAUX

28 Feb 2022

Récupération des biens de l’Etat : la junte trébuche ! (*)

Les putschistes ont souvent la prétention de redresser une situation putride, laissée par un régime déchu condamné par une opinion désabusée. Pour ce faire, ils se veulent généralem [...]

Lire
27 Feb 2022

Restaurer l’autorité de l’État : Par qui ?

S’il y a un argument qui commence à faire du chemin dans les pays qui ont connu des coups d’État en Afrique ces derniers temps, c’est bien celui qui consiste à soutenir que seuls les régimes militaires [...]

Lire

INTERVIEWS

12 Mar 2022

Cellou Dalein Diallo : la junte guinéenne "refuse le dialogue avec les partis politiques" (*)

Le leader de l’opposition guinéenne laisse entendre que la junte cherche à se maintenir au pouvoir. Cellou Dalein Diallo dénonce le refus de donner un chronogramme clair pour le retour à l’ordre constitution [...]

Lire
26 Feb 2022

La stabilisation du Mali est indispensable à la sécurité régionale ouest-africaine (*)

Gilles Yabi, vous avez écrit dans un texte publié il y a quelques jours que « défaite politique française au Sahel ou pas, amélioration ou pas de la situation sécuritaire au Mali, cela ne va pas pertur [...]

Lire